Chaque été, un enfant sur quatre ne part pas en vacances. La crise sanitaire que traverse notre pays a fortement fragilisé less familles d’origine modeste et a aggravé les difficultés rencontrées par les enfants et les jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Face à cette situation, en 2020, le Gouvernement a lancé un plan national “Quartiers d’Été” pour faire de la période estivale une période d’apprentissage, de découverte et de solidarité pour les habitants des quartiers. 

Dans le Val d’Oise, ce dispositif a pu soutenir plus de 130 actions déployées au sein de quartiers prioritaires, permettant de proposer des activités variées ou des séjours à plus de 30 000 jeunes ne partant pas en vacances. 

Face au succès de ce dispositif, le Gouvernement renouvèle cette année le plan « Quartiers d’été », une opération dotée de 180 millions d’euros dont 1,53 millions d’euros bénéficieront à la population du Val d’Oise.   

Un programme ambitieux :  

Le plan “quartiers d’été 2021” s’appuie sur six grands axes :

  1. Renforcer l’accès à la culture et au sport dans les quartiers prioritaires  📖 🏃‍♂️
  2. Développer les offres de formation et les dispositifs d’accès à l’emploi
  3. Encourager le dispositif  “vacances apprenantes” 
  4. Valoriser les actions de solidarité 👫
  5. Renforcer la présence des services publics et des professionnels de terrain
  6. Conforter/ recréer des relations de confiance entre la population et les forces de sécurité 👮‍♀️

Ces actions portées par des collectivités locales ou des associations ciblent en premier lieu les jeunes de moins de 25 ans des quartiers prioritaires mais peuvent également s’adresser à un public jeune résidant près de ces quartiers dans un objectif de mixité géographique.

🥇 L’opération menée l’été dernier avait été un franc succès pour notre territoire. Je me réjouis que le Val d’Oise puisse à nouveau bénéficier de cette mesure ! 

👉  Pour en savoir plus cliquez ici