Nous allons devoir mobiliser toute notre énergie et travailler ensemble pour entamer la réouverture de notre pays dès les prochains jours. Les chiffres s’améliorent, tous nos efforts portent leurs fruits. S’il est temps d’envisager la réouverture et la reprise des déplacements pour la relance de notre économie, nous devons garder à l’esprit qu’elle sera progressive et prudente, et que la sortie de crise s’étalera ainsi sur les prochaines semaines et les prochains mois.

L’État a consacré des moyens considérables durant la crise sanitaire pour protéger nos entreprises, maintenir leurs emplois et protéger les plus fragiles.

À travers cette lettre d’information, je reviens sur mon travail de commissaire aux finances ces dernières semaines, d’une part, sur l’évaluation de la gestion de la crise sanitaire qui confirme que l’État a été au rendez-vous des enjeux de la pandémie ; et d’autre part sur les dispositifs de sortie de crise sur lesquels j’ai interrogé le Gouvernement, qui je vous l’assure, continueront de soutenir les entreprises les plus fragiles pendant la réouverture.

La relance de notre économie se fera aussi à partir de notre territoire, comme en témoigne la visite du Ministre de l’Économie et de la Ministre chargée de l’Industrie que j’ai accueillis à Gonesse récemment chez Bernard Controls pour annoncer les lauréats de l’appel à projet de soutien à la modernisation de la filière nucléaire, et parmi lesquels cette très belle société de notre territoire.

Par ailleurs, je continue d’aller à la rencontre des entrepreneurs, à Gonesse et à Le Thillay, afin de leur afficher mon soutien, comprendre leur situation et améliorer encore les dispositifs dont ils peuvent bénéficier, comme j’essaie de le faire actuellement pour les entreprises du secteur de l’évènementiel.

Mais que ferions-nous sans l’énergie des citoyens ? Sur le terrain, comme je le fais depuis le début de mon mandat, je m’attache à rencontrer les acteurs du quotidien qui sont aux prises avec les réalités sociales de notre territoire, des citoyens qui font vivre la solidarité ou qui mettent en œuvre des initiatives innovantes, et dont nous pouvons être fiers. Cela concerne par exemple le développement de circuits courts avec des producteurs et des citoyens engagés pour une alimentation saine et durable à Puiseux-En-France. Ce sont aussi des citoyens mobilisés pour récolter des fonds au profit de la recherche contre le cancer.

Ce sont aussi les acteurs de structures publiques qui œuvrent pour la santé mentale de nos adolescents fragilisés par la crise à Gonesse, ou qui accompagnent les enfants autistes et leurs familles à Marly-La-Ville.

Mes échanges avec tous ces acteurs sont essentiels. Ils me permettent de faire remonter les dysfonctionnements, les améliorations nécessaires ou encore de mettre en lumière ces choses qui marchent sur notre territoire comme cela a été le cas lors la visite à Gonesse du Secrétaire d’État en charge de la Famille et des Enfants à la Maison des Adolescents.

Sachez que j’ai à cœur de défendre nos intérêts, et que j’engage des discussions avec le Gouvernement et les services de l’État pour que notre territoire puisse bénéficier des dispositifs nationaux de politiques publiques. Vous retrouverez ainsi toutes les annonces démontrant le renforcement de la présence de l’État sur notre territoire : 

 

  • Nous rapprochons les services publics de nos citoyens avec France Services à Goussainville ;
  • Nous augmentons les effectifs de police sur notre territoire;
  • Nous renforçons les moyens des communes de Fosses et de Louvres pour financer leurs investissements d’avenir et revitaliser durablement leur centre-ville.

Vous pouvez retrouver ici cette lettre d’information

Zivka PARK