Avec cette rentrée, j’ai entamé la dernière année de cette mandature durant laquelle nous avons profondément œuvré à la transformation de notre pays, et cela malgré une crise sanitaire mondiale sans précédent. Au niveau de notre territoire, j’ai œuvré pour que notre département se développe encore en collaboration avec une équipe d’élus locaux mobilisés pour faire, tous ensemble, de l’Est du Val d’Oise une priorité.

C’est donc la dernière ligne droite, et je reste tout aussi mobilisée et déterminée à votre service. La rentrée a été extrêmement chargée à l’Assemblée nationale, notamment s’agissant de mon travail de commissaire aux Finances.

Nous engageons actuellement l’examen du dernier projet de loi de Finances (PLF) du quinquennat. Pour ma part, comme chaque année, je mène un cycle d’auditions de l’ensemble des acteurs du secteur des transports en vue de la présentation d’un rapport spécial dans le cadre du PLF 2022. Chaque année, ce sont environ 3 milliards d’euros d’investissement qui sont engagés pour les infrastructures de transports. Mon rôle, en tant que rapporteure spéciale, est de m’assurer que les investissements annuels suivent bien la trajectoire des 13 milliards d’euros que nous avons votés en 2019 dans la loi d’orientation des mobilités, mais aussi de contrôler l’utilisation des moyens considérables engagés par le Plan d’urgence pour le secteur des transports.

Il s’agit, d’autre part, de la présentation des conclusions de mon rapport sur la consommation du tabac mené en collaboration avec le Président de la Commission des Finances, Monsieur Eric Woerth, dans lequel nous formulons des propositions pour lutter contre le marché parallèle et rendre nos politiques de santé publique plus efficaces du fait de la sous-évaluation de la consommation du tabac dans notre pays.

Outre le travail législatif, vous pouvez compter sur moi pour continuer à déployer tous mes efforts pour obtenir toujours plus de moyens supplémentaires pour l’éducation de nos enfants et la sécurité, accompagner toute création d’activité économique qui donnera des perspectives à nos jeunes, de continuer à remettre davantage de services publics de proximité sur notre territoire, d’aider nos agriculteurs. C’est le sens de tous les échanges que je continue d’avoir avec les citoyens, les élus et les services de l’État, et que je vous restitue encore une fois à travers cette lettre d’information.

Au plaisir de vous retrouver sur le terrain !

👉   Consultez ici la newsletter