C’est avec honneur et émotion que j’ai participé à la réception donnée le 14 février par Mme Natasa Maric, Ambassade de Serbie en France à l’occasion de la fête nationale serbe, je la remercie de m’avoir invitée à prendre la parole après son allocution.

Pleinement convaincue de l’avenir des relations entre la France et la Serbie, ma présence en tant que présidente du groupe d’amitié France/Serbie de l’Assemblée nationale avait un sens très fort et profond pour moi, comme celui de pouvoir m’exprimer devant les membres du corps diplomatique de nombreux pays.

Cette même émotion, je l’avais ressentie à Belgrade, le 1er novembre dernier quand j’eus l’honneur d’accompagner la secrétaire d’Etat aux anciens combattants, Mme Geneviève Darrieussecq et la délégation française pour la célébration du centenaire de la libération de Belgrade.

L’avenir est au développement de nos relations bilatérales et l’intérêt de plus en plus marqué des entreprises françaises pour la Serbie est essentiel. Nos échanges commerciaux ont en effet doublé depuis dix ans. Même si beaucoup reste à faire pour développer entre nos deux pays toutes les opportunités. 

Je me félicite à ce titre du prochain déplacement du président Emmanuel Macron en Serbie dans l’intérêt partagé de nos deux pays et pour le renforcement des liens d’amitié entre nos deux peuples.