Députée d’un territoire où la question du logement est préoccupante pour tous les habitants, je me situe au premier plan pour accompagner les réformes portées par notre majorité pour améliorer les conditions de logement proposées aux français en apportant des solutions nouvelles, concrètes et en lien avec toutes les forces locales. Ce bilan à mi-mandat des mesures relatives à la politique de la ville et du logement est une synthèse de ce qui anime chaque jour mon engagement pour notre territoire : Redonner à chacun la maîtrise de son destin.

1. Permettre la réussite républicaine pour tous

 

Dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV), les inégalités sociales sont combattues avec vitalité par des mesures concrètes pour que la République puisse offrir les mêmes chances de réussite à tous.

Stage de troisième

Se constituer un réseau dès le collège, c’est l’objectif de la plateforme www.monstagedetroisieme.fr qui donne accès à 33000 offres, autant dans le public que dans le privé pour lutter contre les inégalités sociales.

Cités éducatives

Le label d’excellence des cités éducatives assure une continuité entre les acteurs d’un territoire. 100 000 euros par cité éducative sont déployés pour aider chaque territoire à porter un projet spécifique sur trois ans.

Montée en puissance de l’ANRU

La relance de la révolution urbaine s’étend sur les démolitions, les reconstructions et les réhabilitations.  L’ANRU met à disposition des collectivités territoriales et des bailleurs sociaux 9,5 milliards d’euros permettant un investissement total de 32 milliards d’euros.

2. Favoriser la rénovation et construction de logements

 

Pour rendre le quotidien plus agréable, la priorité est donnée à la rénovation et à la construction de logements, permettant aux habitants de vivre dans de meilleures conditions.

Lutte contre les marchands de sommeil

Pour punir fiscalement les marchands de sommeil de la même manière que le sont les trafiquants de drogues, la loi ELAN met en place des présomptions de revenus et confisque systématique les biens tout en interdisant aux propriétaires d’acheter un bien pendant 10 ans. Un numéro dédié au conseil aux locataires est mis en place : 0 806 706 806. Les travaux de rénovation des propriétaires et des collectivités sont facilités.

Denormandie dans l’ancien

Pour donner un coup de pouce aux investisseurs dans l’ancien pour lesquels les dépenses de travaux représentent souvent plus de 25% du coût total, le dispositif « Denormandie dans l’ancien » permet de défiscaliser les coûts des travaux de 12 à 25%.

Plateforme FAIRE

La lisibilité et l’accessibilité des dispositifs d’aide est essentiel pour améliorer la qualité de ces derniers. Ainsi le portail unique FAIRE aide les français qui veulent se lancer dans des rénovations énergétiques.

Renforcement des programmes de l’ANAH

MaPrimeRenov’ permet de garantir l’accès aux aides à tous les français, en fusionnant le Crédit d’Impôt Transition Energétique et une aide de l’ANAH. L’organisme a doublé le nombre de logement qu’il soutient tout en réhaussant le niveau d’exigence du dispositif RGE, ce qui lui permet de mieux lutter contre les fraudes et les malfaçons.

3. Mettre l’accent sur la politique des logements du quotidien

 

Mettre l’accent sur les plus âgés et les plus jeunes donne sens à l’engagement de protection des plus faibles, au cœur de l’esprit de solidarité français.

Douches Denormandie

Prendre soin de nos aînés, c’est leur permettre de rester à domicile. C’est le but de l’aide à l’adaptation des salles de bains des personnes âgées de plus de 70 ans. Pour réduire le risque de chute et la perte d’autonomie, l’enveloppe « Douches Denormandie » peut délivrer jusqu’à 5000 euros que l’on soit propriétaires ou locataires.

Garantie VISALE

Afin de protéger le propriétaire des impayés, la garantie VISALE lui permet de continuer à percevoir des loyers pour une durée de 36 mois. Gratuite, cette garantie aide les jeunes de moins de 30 ans sans conditions de ressources à accéder à la location.

4. Faire de l’égalité des territoires une réalité

 

Pour mieux répondre aux attentes des français en termes d’égalité des territoires, nous avons mis en place des dispositifs permettant de tirer vers le haut l’ensemble des régions :

New Deal du numérique

Pour qu’il n’y ait pas dans notre pays des territoires connectés et des territoires naufragés de la téléphonie mobile et d’internet, les raccordements se font un peu plus chaque jour. Ce sont plus de 900 000 locaux qui ont été rendus éligibles à la fibre optique entre janvier et mars 2019 et 4500 nouveaux pylônes pour le réseau mobile 4G qui poussent depuis 2018.

Initiative copropriétés

Lutter contre les propriétés dégradées est un objectif dont aucun autre Gouvernement ne s’était saisi. En étroite collaboration avec les acteurs de terrains, 3 milliards d’euros ont été mobilisés pour en finir avec l’insalubrité.

Action Cœur de Ville

Près de 5 milliards d’euros sont mobilisés pour 222 villes moyennes de France, dont Gonesse. Ces villes, absentes des politiques publiques de la ville depuis le Président Pompidou voient leurs commerces être rénovés et leur centre redynamiser.