Après de longues heures de débat lors de l’examen du projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable (EGALIM), nous avons adopté en commission des mesures concrètes visant à améliorer l’alimentation de nos enfants, en favorisant les produits issus de l’agriculture biologique et les circuits courts. Le texte sera discuté mi-mai en séance publique. Merci aux élus locaux, aux services des municipalités et aux acteurs de la restauration collective qui nous ont permis d’alimenter notre réflexion