Alors que la crise sanitaire avait déjà montré la place centrale de l’École dans notre société, les circonstances actuelles nous conduisent plus que jamais à réfléchir ensemble aux conditions et aux moyens donnés à nos professeurs et à notre système éducatif, pour que notre École soit et reste notre bien commun à tous.

👥 Ainsi, le Grenelle de l’Éducation, annoncé en août 2020, paraît d’autant plus nécessaire pour rassembler l’ensemble de la communauté éducative et toute la société civile autour d’un projet commun : renforcer l’École de la République dans son rôle et dans sa place au sein de la Nation.

Les discussions du Grenelle portent sur quatre piliers qui doivent nous conduire à proposer, collectivement, des avancées concrètes concernant :

  • La reconnaissance des personnels : la revalorisation des personnels éducatifs, la question de l’écoute et de la proximité et le sens que l’on doit donner aujourd’hui à la notion d’encadrement.
  • Le développement d’une coopération plus forte : les méthodes d’organisation d’un travail collégial au sein de la communauté éducative, la formation des enseignants aux nouvelles pratiques, notamment numérique, et la meilleure gouvernance possible.
  • Une plus grande ouverture du système éducatif : Comment se saisir davantage de l’autonomie existante pour la placer au service de la réussite et du bien-être, comment faciliter les mobilités et en faire un levier pour une meilleur adéquation entre le système éducatif et son environnement, quelle place donner aux outils numériques dans les apprentissages.
  • Mieux protéger les personnels : comment améliorer l’accompagnement des personnels dans la gestion des cas difficiles et mieux les protéger en toutes circonstances.

Je suis totalement mobilisée pour porter les propositions de l’ensemble des parties prenantes du territoire dans le cadre d’une consultation inédite.

Ainsi, tout au long du mois de décembre, j’ai organisé 6 ateliers avec les membres de la communauté éducative et de la société civile pour co-construire des mesures d’urgence, notamment les acteurs suivants: 

👉 Les Directeurs d’écoles écoles maternelles et primaires

👉 Les Principaux de collège

👉 Les Proviseurs de lycées

👉 Les enseignants

👉 Les associations de parents d’élèves

👉 Les élus locaux en charge de l’éducation

👏 Je tiens à remercier l’engagement de tous ces acteurs pour leur participation aux ateliers, pour les échanges riches et constructifs que nous avons eus et pour leurs propositions très complètes.

L’engagement de toute la communauté éducative et de la société civile dans cette période est admirable et toutes les recommandations doivent être entendues.

C’est pourquoi, le 19 janvier dernier, nous avons remis à Jean-Michel Blanquer – avec mes collègues Députés ayant conduit des initiatives similaires sur leur territoire, un carnet de propositions avant qu’il ne rende ses conclusions dans le cadre du Grenelle de l’Éducation.

⤵️  Retrouvez, ci-dessous, ce carnet de propositions : 

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to dFlip 3D Flipbook Wordpress Help documentation.