Communiqué de presse

Le Premier Ministre a présenté à l’Assemblée nationale sa stratégie de déconfinement.

Il s’agit d’une stratégie nationale proposant une architecture globale, mais qui devra s’adapter à la réalité de chacun de nos territoires, en fonction de leur situation sanitaire et de la circulation du virus.

Le Gouvernement choisit ainsi de faire confiance aux territoires dans la mise en oeuvre de cette stratégie nationale afin que le déconfinement s’adapte à nos réalités. Il est essentiel que nous comprenions les principes directeurs de cette stratégie pour pouvoir appliquer les mesures détaillées qui commanderont notre vie quotidienne après le 11 mai.

Des inquiétudes, nous en avons tous car le déconfinement est risqué, et il est redouté par bon nombre d’entre nous. Cela est tout à fait légitime. Nous allons devoir apprendre à vivre avec le virus tant qu’un traitement et un vaccin n’auront pas encore vu le jour.

Ainsi, nous nous demandons tous si nous pourrons retourner travailler sereinement ? Pourrons-nous envoyer sereinement nos enfants à l’école ? Sera-t-il possible de reprendre les transports avec la garantie que les opérateurs pourront faire appliquer les règles de distanciation sociale ?

Le Gouvernement propose un plan qui vise à nous protéger et à répondre à toutes ces inquiétudes légitimes. Je le soutiens sans réserve. Je l’ai voté car nous devons sortir du confinement pour éviter une autre conséquence gravissime découlant de cette pandémie, à savoir une crise sociale et le risque d’écroulement de notre pays.

Mais le Premier Ministre l’a rappelé, nous devrons avancer progressivement, avec prudence et en confiance afin de pouvoir réussir ce déconfinement dans les meilleures conditions et surmonter les défis économiques et sociaux qui nous sont devant nous. Le Gouvernement et la majorité abordent ainsi ce déconfinement avec modestie. Je compte sur la confiance de chacun d’entre vous pour sa réussite.

Les élus de notre territoire, que je sais engagés à votre service, sont appelés à prendre leur part pour relever ce défi. S’il revient à l’État d’en fixer le cap, il s’agira de « faire confiance au génie local » pour mettre en oeuvre ce déconfinement, sans pour autant se défausser mais en les accompagnant.

Nos élus développeront des plans locaux de déconfinement qui permettront l’application la plus adaptée de notre stratégie nationale à la réalité de leur département et de leur ville.

En effet, la circulation du virus n’est pas la même sur le territoire national. Certains territoires ont été plus durement touchés que d’autres, et l’Est du Val d’Oise en fait malheureusement partie. La pandémie du covid-19 et le confinement ont révélé la violence des inégalités frappant les territoires déshérités.

Nous avons pu constater une surmortalité dans certains de nos quartiers. Et c’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai tenu à m’exprimer à travers une tribune sur la nécessité de mettre l’équité territoriale au coeur de la définition et l’exécution de nos politiques publiques.

Je continuerai à suivre l’évolution sanitaire de notre territoire avec les autorités en charge. Je m’associerai à tous les maires de la circonscription dans l’établissement d’un plan local de déconfinement adapté à notre réalité, prenant en compte les inquiétudes légitimes de chacun d’entre vous.

Nous devons tous avoir à l’esprit qu’il est difficile d’organiser la vie de millions de Français sur la base d’hypothèses encore très incertaines. C’est pour cette raisons que nous devons continuer à respecter les règles de distanciation sociale et les gestes barrière afin de ralentir la circulation du virus. Au-delà de ces mesures, nous allons devoir changer nos comportements.

Nous ne voulons pas prendre le risque de vivre une seconde vague épidémique et un reconfinement généralisé. Si notre système hospitalier a tenu, c’est au prix de la fatigue des soignants. J’ai eu l’occasion de rendre visite aux personnels soignants de l’Hôpital de Gonesse durant cette crise pour leur apporter tout mon soutien. Nous nous devons, à notre tour, de les protéger et de les préserver.

C’est tous ensemble que nous viendrons à bout de cette pandémie. Le respect du plan de déconfinement, votre confiance, mais aussi votre engagement et celui des acteurs économiques et sociaux de notre territoires en seront la clé.

Zivka Park

Députée du Val d’Oise