La session parlementaire s’est achevée avec le vote du projet de gestion de la crise sanitaire qui met en place le passe sanitaire pour nous protéger collectivement.

Les libertés publiques sont notre bien le plus cher en démocratie. Mais la liberté appelle aussi des devoirs en période de crise. Et c’est clairement ce que nous vivons tous ensemble depuis mars 2020.

Au moment où je vous écris, l’épidémie reprend avec une hausse des cas de contaminations et des hospitalisations qui, désormais, touchent aussi beaucoup les jeunes. 

À travers le passe sanitaire, nous en appelons donc au sens des responsabilités de nos concitoyens. En parallèle, nous devons poursuivre nos efforts pour améliorer la couverture vaccinale. Plus de 41 millions de Français ont reçu une première dose. 

La vaccination protège, c’est un fait avéré : une personne vaccinée est une personne protégée. Une personne vaccinée diffuse beaucoup moins le virus et ne tombe quasiment plus malade. Les personnes qui sont actuellement hospitalisées n’ont pas été vaccinées.

Dans cette nouvelle lettre d’information, je vous présente les modalités de la mise en œuvre du passe sanitaire. Et je reviens, par ailleurs, sur tous les débats et le travail des dernières semaines au sein de la commission des Finances.

Il s’agit notamment du contrôle de la bonne exécution des crédits budgétaires considérables qui ont été mobilisés afin de soutenir notre économie et protéger les Français en 2020 ; mais aussi des rectificatifs que nous sommes venus apporter pour débloquer des moyens supplémentaires et adapter les dispositifs à la situation actuelle. Je vous invite à retrouver ci-dessous tous les détails.

La session parlementaire écoulée a été l’une des plus intenses de la mandature. Nous devions répondre présents, et nous l’avons fait.

Le travail sur le terrain s’est poursuivi, toujours avec la même envie d’aller à votre rencontre. L’éducation culturelle de nos enfants, l’égalité des chances, l’égalité homme-femme, le handicap, mais aussi le développement économique et la sécurité sont autant d’enjeux qui nous permettent de nous retrouver et de faire avancer toutes ces causes et ces projets sur notre territoire. Je vous propose ainsi d’en prendre connaissance.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bel été avec vos proches, en espérant qu’il vous permettra de vous ressourcer.

Zivka Park