Qui demande et qui délivre l’arrêt de travail ?

 

La mise en confinement des personnes salariées fragiles quand le télétravail n’est pas possible doit être effective. Vous devez rester à domicile, et vous pouvez donc bénéficier d’un arrêt de travail selon des conditions simplifiées.

Vous vous connectez directement, sans passer par votre employeur ni par votre médecin traitant, sur le site declare.ameli.fr pour demander à être mis en arrêt de travail pour une durée initiale de 21 jours. Cet accès direct permet de ne pas mobiliser les médecins de ville pour la délivrance de ces arrêts.

C’est l’Assurance maladie qui va directement établir votre arrêt. Votre caisse peut le cas échéant revenir vers vous pour confirmer votre situation. Aucun jour de carence n’est appliqué.

 

L’activité dans les MDPH est-elle maintenue ?

 

L’accueil physique dans les MDPH est suspendu pour éviter tout risque d’accélération de la circulation du virus et de contamination des personnes en situation de handicap. L’accueil physique est limité aux seuls accueils sur rdv justifiés par une situation d’urgence.

Pour assurer une continuité de réponses aux besoins des personnes en situation de handicap conformément à leurs plans de continuité déclenchés en lien avec les services départementaux, et éviter tout isolement, les MDPH :

✅  Mettent en place un accueil téléphonique renforcé, dont chaque MDPH communiquera le numéro d’appel dédié

✅  Organisent un suivi à distance des demandes selon le moyen le plus adapté à chaque situation (téléphone, message électronique…) ;

✅ Mettent en œuvre un circuit de traitement court pour accompagner les situations de retour au domicile de personnes en situation de handicap jusque-là accueillies en établissement médico-social : les demandes de prestation de compensation du handicap doivent être dans ce cadre traitées sans délai ;

✅ Adaptent les modalités de fonctionnement des commissions des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) à la situation pour permettre les décisions urgentes.

 

Est-ce que je dois maintenir la consultation ou séjour programmé à l’hôpital ?

Si le séjour ou la consultation programmés à l’hôpital ne sont pas urgents, demandez le report. Dans le cadre de l’activation du Plan blanc des établissements hospitaliers, il est probable que l’hôpital vous prévienne de toute façon de la déprogrammation des consultations et des séjours qui ne sont pas urgents.

 

Liens utiles : 

Attestation de déplacement facile à lire et à comprendre

Espace handicap du site du gouvernement sur le coronavirus