Je salue les mesures annoncées par le Gouvernement le 20 novembre 2019 pour investir dans les hôpitaux et leurs équipes afin d’accélérer la dynamique engagée avec Ma Santé 2022.

Après le pacte de refondation des urgences, le gouvernement souhaite accompagner l’hôpital et faciliter son fonctionnement au quotidien. Notre engagement pour l’hôpital se décline ainsi selon les axes suivants :

🔷 Restaurer l’attractivité des métiers de l’hôpital en récompensant l’engagement des personnels

🔷 Lever les blocages des hôpitaux et faire confiance aux responsables de terrain

🔷 Réinvestir immédiatement dans l’hôpital et l’alléger du poids de sa dette

🔷 Le budget de l’hôpital augmente de 1,5 milliards € supplémentaires sur 3 ans

🔷 La dette de l’hôpital est reprise à hauteur de 10 de milliards sur 3 ans à partir de 2020

Les hôpitaux du Val d’Oise bénéficieront de l’ensemble de ces mesures.

Néanmoins, il est un levier qu’ils ne pourront pas actionner, en l’état actuel des choses. Il s’agit de l’octroi, à partir du 1er janvier 2020, d’une prime annuelle pérenne de 800€ pour les 40 000 personnels hospitaliers de la petite couronne et de Paris.

🚨J’ai alerté le gouvernement sur la nécessité d’élargir le dispositif aux hôpitaux du Val d’Oise (notamment à celui de Gonesse) qui connaissent malheureusement les mêmes difficultés que ceux de la petite couronne.

J’étudie actuellement le dispositif afin de faire des propositions rapides au gouvernement sur ce sujet.

Cliquez ici pour consulter le dossier de presse.