En ce 8 mars, je me suis rendue auprès des femmes de notre territoire qui luttent au quotidien pour faire cesser les violences faites aux femmes et pour que l’égalité entre les femmes et les hommes deviennent une réalité.

👮 Au commissariat de Gonesse, dont la direction est assurée par deux femmes, j’ai échangé avec la commandante et avec Madame Ababsa, intervenante sociale, qui assure la prise en charge des femmes victimes de violences, morales et physiques.

👉 Grâce à ce dispositif mis en place entre l’État, le Département et la Mairie, 280 femmes ont pu être accompagnées sur l’année 2020. Comme Madame Ababsa me l’a rappelé n’oublions pas que de nombreux hommes sont aussi concernés par ces actes.

👭 Au centre socioculturel Marc Sangnier j’ai rencontré les équipes qui reçoivent quotidiennement les victimes de violences pour un premier échange en toute confiance avant de les orienter vers la structure adaptée. À l’occasion de cette journée le centre avait organisé une exposition photo rétrospective des évènements organisés de 2014 à 2020 pour le 8 mars.

👏 Mesdames, merci pour votre engagement et l’énergie que vous lui déployez au quotidien. C’est en agissant ensemble contre les violences faites aux femmes que nous ferons de l’égalité femmes hommes une réalité.

👋 Merci à Mesdames Caumont et De Almeida, adjointes au Maire, à Madame Benaissa, conseillère municipale déléguée et à Madame Diop, adjointe du quartier de la Fauconnière, pour leur excellent accueil et pour le bouquet qu’elle m’ont remis pour cette occasion.

📚Depuis 2017, nous avons renforcé l’arsenal législatif et déployé des mesures concrètes pour vous épauler dans ce combat. Je vous propose de les retrouver dans cet article